Quelle quantité au tire-lait ?

Avez-vous déjà essayé de deviner la quantité de lait que vous devriez avoir lors de l’utilisation d’un tire-lait ? Avant de commencer à vous inquiéter, vous devez d’abord connaître la quantité moyenne de lait pompé. Beaucoup de mères découvrent, à leur grande surprise, que lorsqu’elles comparent leur propre expérience de pompage au tire-lait avec la norme, que la quantité de lait qu’elles produisent est tout à fait normale.

À quoi devez-vous vous attendre lorsque vous commencez à tirer du lait ?

Sachez d’abord qu’il faut du temps et de la pratique pour entraîner votre corps à répondre favorablement à l’aspiration du tire-lait. Au début, vous pourrez probablement pomper de petites quantités, et cela augmentera progressivement au fil du temps. Ne présumez pas (comme beaucoup le font) que ce que vous pompez avec le tire-lait est une mesure de votre production de lait. C’est rarement le cas, surtout les premières fois que vous le ferez.

Attendez-vous à tirer moins de lait au cours de premières semaines

Ne vous inquiétez pas si vous ne pompez pas beaucoup de lait maternel pendant les premiers jours suivants la naissance de votre bébé. Leur estomac est encore très petit, il est donc normal de ne pomper qu’environ 60 ml de lait pendant les 5 à 7 premiers jours.

Si le premier mois d’allaitement maternel exclusif se déroule bien, votre production de lait augmentera considérablement, passant d’environ 30 ml le jour 1 à un pic d’environ 900 ml par bébé vers le jour 40. Mais au début, alors que votre production de lait augmente, attendez-vous à pomper moins de lait que vous ne le ferez plus tard. Si vous avez pompé plus de lait pour un enfant précédent, vous pensez peut-être à une époque où votre production de lait était déjà à son maximum plutôt qu’au cours des premières semaines alors que la lactation était encore en pleine croissance.

Les facteurs affectant la lactation au tire-lait

Une fois que vous vous entraînez à utiliser votre tire-lait et que vous connaissez la norme en matière de lactation, les facteurs suivants peuvent affecter votre production de lait :

  • L’âge de votre bébé
  • L’allaitement exclusive ou non
  • Le temps écoulé depuis votre dernier allaitement
  • Le moment de la journée
  • Votre état émotionnel
  • Votre capacité de stockage mammaire
  • La qualité et la configuration de votre tire-lait

Mais qu’en est-il de l’aspiration du tire-lait ? Les mères supposent souvent à tort qu’une aspiration plus forte du tire-lait produira plus de lait. Au contraire, une aspiration trop forte provoque une gêne, ce qui peut inhiber l’écoulement du lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *